20 communes, la douceur de vivre en Normandie
Consulter l'agenda des manifestations
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Découvrir la commune de Broglie

Histoire et patrimoine

BROGLIE rappelle une famille illustre qui rendit de grands services militaires à la France, mais ce nom est moderne et a été substitué, il y a un siècle et demi, à celui de CHAMBRAIS.

CHAMBRAIS est assurément un des plus vieux bourg gaulois que l’on puisse signaler. Sa situation sur la grande voie du Mans à Rouen et au point où une autre voie s’en détache pour gagner Evreux, a dû contribuer à son développement et à son importance.

Le bourg devint au X ème siècle partie intégrante du domaine du Duc Richard II sous le nom de CAMBRINSE. Au XI ème siècle CHAMBRAIS devint propriété de Henri I er de Ferrières qui fit construire l’église actuelle. En 1716, Messire François Marie Comte de BROGLIE acheta la Baronnerie de CHAMBRAIS.

La famille de BROGLIE était connue depuis l’an 960 sous le nom de Gribaldi. Trois siècles plus tard elle avait pris le nom de BROGLIA ou BROGLIO.

Louis XV pour reconnaître les services du Comte de BROGLIE, le fit maréchal de France en 1734. En 1742, Louis XV érigea la Baronnerie en Duché et lui donna le nom de BROGLIE.

Les constructions militaires de l’ancienne forteresse de BROGLIE, ont été remplacées par un vaste château moderne entouré d’un beau parc qui domine la vallée de la Charentonne.

La famille de BROGLIE compte parmi les descendants, plusieurs ministres et académiciens.

La Commune de BROGLIE est aussi la ville natale d’Augustin Fresnel (1789-1827), inventeur de la théorie ondulatoire de la lumière.

Les travaux de Louis de BROGLIE, prix Nobel de Physique, décédé en 1987, se rapprochent très directement des découvertes de FRESNEL.

Léonor MERIMEE, père de Prosper MERIMEE écrivain du XIX ème siècle, est également natif de BROGLIE.

Vivre dans la commune

Le jardin aquatique

 

L’histoire :

En vis à vis du coteau bâti, nous avions une prairie au bord de la Charentonne, rivière tourmentée et capricieuse. Son cours irrégulier venait souvent inonder la prairie humide peuplée de joncs et d’iris, laissant la terre gorgée d’eau. Nous avons voulu utiliser pleinement les caractéristiques du site.

De cette prairie humide, si proche de centre bourg et si liée à la rivière, nous avons conçu le jardin aquatique de Broglie comme un espace de réconciliation de l’eau et de la terre, sans assécher le terrain ou lever une digue sur berge, nous avons confié au lieu une structure harmonieuse afin que la promenade sur les allées et sur les pelouses longe les berges de bois du canal et les massifs fleuris.

 

La visite :

L’eau canalisée , circule tout autour et à l’intérieur, dans les massifs en creux et sous les allées, venant irriguer les végétaux de lieux humides répartis par thèmes sur l’île et la presqu’île.

La presqu’île constitue le jardin de la Charentonne, composé de massifs en creux et en eau, comme un marais cultivé. Il accueille des végétaux des régions tempérées : les trolles, les massettes, les miscanthus, les papyrus implantés en masses, créant des effets de feuillages animés par le vent et la lumière.

 

L’île botanique comporte essentiellement trois espaces plantés :

  • une frange de peupliers, d’aulnes et de saules d’espèces diversifiées, allant du peuplier baumier au tremble, et du saule blanc au saule nain,
  • une lisière de bambous d’Asie allant de végétaux tapissants à grandes feuilles jusqu’à des bambous atteignant cinq mètres de haut,
  • une clairière de plantes vivaces herbacées qui animent l’île de feuillages et de floraisons diversifiées allant de la rhubarbe décoratives, des gunneras du Chili, des hostas à feuillages marginés en passant par les lobelies à fleurs rouges sur feuillages pourpres, jusqu’aux tapis d’astilbes.

 

Agenda des manifestations